Conférence d’Angélique POLLONI

Dans 40 jours
  • Date de début :
    19 janvier 2019, 14 h 15 min
  • Date de fin :
    19 janvier 2019, 16 h 30 min

Samedi 19 janvier à 14h15, à l’UPVD, amphi Y, conférence d’Angélique Polloni: L’occupation néolithique de la Colomina (Villeneuve-de-la-Raho) dans le contexte roussillonnais

Le site de la Colomina à Villeneuve-de-la-Raho, fouillé en 2016, a livré 133 structures datées du Néolithique, parmi lesquelles 73 structures de combustion à galets chauffés, 20 silos et 40 fosses. Ce site a été occupé, de manière continu ou non, entre le Néolithique ancien et le Néolithique final, ce qui représente plus de deux millénaires.

L’occupation du Néolithique ancien n’est représentée que par des traces ténues. Une seule structure, qui est un foyer à galets chauffés, peut être rattachée de façon certaine à cette première occupation. L’occupation du Néolithique moyen est scindée en deux secteurs distincts : un secteur qui englobe des structures variées (silo, fosses, fosse à logettes et foyers à galets chauffés), et qui correspond certainement à l’habitat proprement dit, et un secteur ne comprenant que des structures de combustion, et qui pourrait être dévolu à des activités spécifiques, peut-être artisanales.

L’occupation du Néolithique final comprend, elle, une grosse fosse à logettes ainsi que quelques fosses, foyers à galets chauffés et un silo. Ces structures pourraient constituer une petite unité domestique.

Le mobilier néolithique mis au jour dans ces excavations est abondant et varié. Il comprend 92 kg de céramique, 494 éléments lithiques, du matériel de meunerie, du macro-outillage, des fusaïoles, un peson, des éléments en terre crue (parois de fours, de contenants) et deux objets de parure. Ce mobilier nous renseigne sur les différentes activités pratiquées sur le site et atteste que nous sommes bien ici en présence d’un habitat.