Du nouveau sur la voie Domitienne ?!

Dans 23 jours
  • Date de début :
    19 février 2022, 14 h 15 min
  • Date de fin :
    19 février 2022, 16 h 30 min

Samedi 19 février à 14h15 à l’UPVD, amphi Y :  Conférence de Iouri BERMOND (ingénieur DRAC-SRA, UMR 5140 Montpellier),Du nouveau sur la voie Domitienne ?!

La voie Domitienne est le plus ancien monument romain de Gaule méditerranéenne. Cette route, qui permettait de relier l’Italie à l’Espagne sous domination romaine depuis la fin des guerres puniques, a été aménagée dès la conquête de la future Narbonnaise, en 118 av. n. è., par le consul Cneus Domitius Ahenobarbus.

Son tracé a intéressé depuis le XIXe siècle de nombreux historiens. Grâce à l’archéologie moderne, on connaît mieux la mise en œuvre de sa construction, son bornage, son impact sur les paysages traversés et un certain nombre d’aménagements associés : ponts, ouvrages de franchissements secondaires et lieux de halte.

Les nouvelles données issues des fouilles archéologiques récentes comme à Ambrussum (Villetelle), au Mas de Roux (Castries) ou à Marinesque (Loupian), permettent un éclairage inédit sur les différentes formes que prennent ces lieux d’étapes présents le long du tracé de cette voie publique. Le mobilier découvert permet d’approcher le fonctionnement de ces relais routiers pour le service aux voyageurs, les activités commerciales et administratives et cela dès la construction de cette route.

Loin d’avoir clos définitivement le sujet, les observations récentes permettent de relancer de nombreuses problématiques de recherches sur cet ouvrage si connu mais si complexe, vu la longueur de son parcours entre le Rhône et les Pyrénées.