La vie quotidienne à bord des navires dans l’antiquité gréco-romaine

Expiré
  • Date de début :
    9 février 2024, 17 h 30 min
  • Date de fin :
    9 février 2024, 19 h 00 min

Vendredi 9 février à 17h30, conférence de Marie-Pierre Jézégou*, La vie quotidienne à bord des navires dans l’antiquité gréco-romaine, Hall Guy Malé, 24 quai Sadi-Carnot à Perpignan, proposée par la SASL des PO. (*Ingénieure d’études au DRASSM)

L’affirmation de l’archéologue Salomon Reinach en 1928 :« La mer, le plus grand musée du monde » n’a jamais été démentie depuis. Depuis le milieu du XXème siècle, l’archéologie sous-marine n’a eu de cesse de révéler de nombreux vestiges qui témoignent de la diversité des occupations à bord des navires antiques. Ces objets permettent de brosser un tableau vivant des différentes catégories de personnes embarquées, de leurs conditions de vie et de travail durant les traversées sans oublier les stratégies mises en œuvre pour que la mer leur soit clémente.

Le navire est un microcosme dans lequel coexistent des métiers propres au milieu maritime comme l’entretien du navire et la navigation mais aussi des activités indépendantes de ce milieu comme celles liées au commerce et à la subsistance ou encore des pratiques relevant du symbolique. Nous envisagerons successivement la question de l’espace (hors et dans le navire), celle des activités à bord selon les fonctions (marins, artisans, commerçants et passagers), du soin du corps (les instruments liés à la toilette ou à la nourriture) et enfin les questions symboliques (le nom des bateaux, le divertissement, les pratiques religieuses).

Nous verrons ainsi que l’image d’Épinal du Romain, terrien avant tout, soldat ou agriculteur, a laissé la place à un homme tourné vers la mer, commerçant ou charpentier de marine, soucieux de disposer de navires aux qualités nautiques irréprochables.

Entrée libre et gratuite

En partenariat avec le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales