Stage d’EXPERIMENTATION ARCHEOLOGIQUE

Dans 26 jours
  • Date de début :
    18 mars 2024, 8 h 00 min
  • Date de fin :
    5 avril 2024, 16 h 00 min

Du lundi 18 mars au vendredi 5 avril 2024, stage d’expérimentation archéologique: Stocker des céréales dans des silos.

Expé-stage2024

Compétences requises : tous niveaux, bonne condition physique
Conditions : Non rémunéré, adhésion à l’AAPO obligatoire (assurance), une semaine minimum, seuls les repas de midi sont pris en charge par l’équipe, co-voiturage possible.
Renseignements et inscriptions (places limitées) : Cécile Dominguez cecile.dominguez@inrap.fr 06 07 61 97 40

Stocker des céréales dans des silos
Conserver des céréales et des légumineuses en pleine terre (silo) peut surprendre. C’est pourtant une technique de conservation très ancienne connue en Roussillon sur de nombreux sites archéologiques dont les plus anciens remontent au Néolithique ancien. Le silo, vidé de son contenu alimentaire est abandonné ou réutilisé en dépotoir, il nous parvient donc dans un état de conservation très dégradé qui rend difficile la restitution des savoir-faire anciens.
L’expérimentation
Dans le cadre du programme de recherche SilArchaeoBio1 une équipe pluridisciplinaire composée d’archéologues,  carpologue,  géologue, agronome et historien travaille depuis 2016 à redécouvrir les techniques de mise en œuvre des silos et cherche à comprendre comment se conserve le grain en atmosphère confinée. Renouer avec les techniques ancestrales, analyser les qualités germinatives et nutritionnelles des produits ensilés plusieurs années sont les principaux objectifs de cette recherche. Près de vingt silos répartis sur les sites d’Alénya (Inrae, Mas Blanc) et de Perpignan (centre archéologique Rémy Marichal, Ruscino, Château-Roussillon) permettront de comparer les résultats dans deux terrains géologiques différents, mais sous un même climat.
Campagnes 2024
Le stage consistera au déstockage (en mars) puis à la mise en terre (en août/septembre) d’engrain, d’orge et de blé nu dans des fosses préalablement creusées et pour certaines en réemploi depuis huit ans. Protégés par du paillage ou un enduit de terrer et d’un bouchon en terre fibrée, différents ateliers seront organisés pour accomplir l’intégralité de la chaine opératoire depuis la pesée du grain à la fermeture du silo incluant toutes les étapes d’enregistrements (dessin, photo, mesure d’humidité, photogrammétrie…).

Infos : https://ensilage.hypotheses.org/ ; https://www.youtube.com/watch?v=J_kBaaVgGsA